Inscrivez-vous à notre liste d’envoi
Pour recevoir par courriel les mises à jour avec les toutes dernières nouvelles concernant le Festival, inscrivez-vous à notre liste d’envoi.

Devenez bénévole
Aidez-nous à présenter un festival fantastique. Veuillez télécharger le formulaire ici, le compléter et nous le faire parvenir par la poste ou par courriel.

Appuyez le Festival
Pour de l’information sur les options de commandite, veuillez nous envoyer un courriel.

Télécharger le programme de 2017 ici
Celtic Harmonies 24 avril / April 24, 2019
The Festival will start in less than 6 months. Join our email list, send in suggestions for artists or just say hello. We're eager to hear from you!

Le festival débutera dans moins de 6 mois. Rejoignez notre liste de diffusion, envoyez des suggestions d'artistes ou dites simplement bonjour. Nous sommes impatients de vous entendre!
Nous suivre





Liens






























Pourquoi les Cantons de l’Est?

Cadre naturel
Les Cantons de l’Est sont une région idéale pour lancer le Festival international Harmonies Celtiques – en raison de leurs montagnes majestueuses, de leurs vastes forêts, de leurs lacs miroitants… et des millions d’étoiles qui y scintillent, la nuit.

Notre principal objectif est d’accueillir les visiteurs dans un cadre naturel qui inspire le bien-être. Il faut que le lieu permette aux gens de se rencontrer, de discuter et de se détendre, et d’être en harmonie avec la nature.

Origines celtiques
Les Cantons de l’Est abritent un ensemble de petites collectivités très unies qui possèdent de profondes racines celtiques. Au début du 20e siècle, la région comptait plus de 12 000 Écossais de l’île de Lewis – qui ont laissé leur nom à beaucoup de lieux. De 1880 à 1920, les Cantons de l’Est comptaient la deuxième population en importance au Canada parlant encore le gaélique, devenu la troisième langue non officielle.

Le Québec est l’endroit idéal pour tenir un festival celtique authentique*, en raison de son histoire et de la présence unique de descendants irlandais, écossais et bretons. Plus de 40 % des Québécois ont des ancêtres irlandais. Le drapeau de la ville de Montréal comporte quatre emblèmes représentant les principales ethnies composant la population montréalaise au 19e siècle : les Français, les Anglais, les Écossais et les Irlandais.

* Contrairement aux festivals celtiques américains, qui tendent à ne faire valoir que la culture irlandaise et écossaise.

La présence simultanée de collectivités francophones et anglophones
La musique celtique rassemble francophones et anglophones du Canada pour célébrer leurs origines historiques communes.

La musique traditionnelle du Québec et du reste du Canada a son origine dans la musique des immigrants bretons, irlandais, écossais et français.

Une collectivité artistique dynamique
Les Cantons de l’Est abritent une colonie artistique dynamique qui, nous l’espérons, contribuera aux activités de jour axées sur la célébration de la nature par l’art.

Des lieux intimes
La musique celtique convient bien aux lieux intimes, et ils sont nombreux en Estrie. La région compte notamment de charmantes vieilles églises.

Proximité de la frontière américaine
Les Cantons de l’Est sont facilement accessibles des États du nord-est des États-Unis. Une bonne partie de la population est d’origine irlandaise et constitue un marché privilégié pour le festival. (Ainsi Montréal accueille-t-il un grand nombre d’Irlandais de Boston pour le défilé de la Saint-Patrick.)